PROGRAMME

Vous pouvez également télécharger le programme ici.

Jeudi 13 décembre (Jour 1)

13h30              Accueil            (salle 6)

14h-14h30      Ouverture du colloque, discours d’accueil (Amphithéâtre F. Furet)

14h30-15h30  Conférence inaugurale (Amphithéâtre F. Furet) : Daniel Botsman (Université Yale), Emperors, Outcasts and the Legacies of Meiji (en anglais)

15h30-15h45  Pause

15h45-17h45  Sessions 1

Session 1.1 (salle 7) Session 1.2 (salle 8) Session 1.3 (salle 13)
Littérature et résistance Arts Frontières d’Empire / marges nationales : les sujets du Japon (impérial) à Taïwan et Hokkaidô aux 20e-21e s.
Présidence : Nicolas Mollard Présidence : Midori Hirose Présidence : Marie Parmentier
J. Brock : Katô Shûichi et la méthode comparatiste – À travers l’analyse de son interview « Dépasser le nationalisme et les mots » (NHK, 2000) – D. Mulard : Le rôle des boutiques de peintures dans l’élaboration d’œuvres collectives : rouleaux et codex enluminés illustrant « Bunshô le saunier » (Bunshô sôshi) du milieu du XVIIe siècle au Japon F. Lesigne : Yanagita Kunio, les yamabito et les aborigènes de Taïwan
M. Matsumoto : Rétrospective littéraire des mouvements étudiants et sociaux : Ôe Kenzaburô, Mordu par un hippopotame (1985) A. Quoix : Henri Guérard (1846-1897) un « Japonais de Paris », peintre d’éventails J.L. Lee : Les soldats oubliés de l’armée japonaise : Taïwan, le Japon, et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale
Y. Maufroid : Conflits autour du roman dans l’œuvre de Shimao Toshio L. Dor : Les jeunes hommes en colère de la Boshin shodôkai C. Majima : Kayano Shigeru – réconciliation interethnique et conflits intra-ethniques ?
A. Yoshida : Écrivains zainichi : des écrivains en résistance A. Nanta : L’anthropologie japonaise face aux aborigènes austronésiens à Taïwan durant la période coloniale (1895-1945)

18h-19h          Conférence plénière (Amphithéâtre F. Furet) : François Macé (Professeur émérite, INALCO), Les dieux font de la résistance, ou comment survivre à la conquête bouddhique

 

Vendredi 14 décembre (Jour 2)

9h-11h Sessions 2

Session 2.1 (salle 1) Session 2.2 (salle 7) Session 2.3 (salle 13)
Société japonaise contemporaine : responsabilité et environnement Guerre et Paix : Enjeux et évolution des relations russo-japonaises jusqu’au conflit de 1904-1905 Chanson et protestation au Japon de l’ère Taishô à nos jours
Présidence : Béatrice Jaluzot Présidence : Guillaume Carré Présidence : Thomas Garcin
D. Harrass : Les réformes de la Loi sur la jeunesse japonaise : de la fin d’une approche solidariste par la responsabilisation des plus jeunes ? N. Godefroy : La prochaine fois, ils seront réduits en cendres – Les tensions nippo-russes telles quelles apparaissent dans le Kyûmei kôki de Habuto Masayasu (1807) C. Chujo : Les discours stratégiques des musiciennes contre le nucléaire dans la période post-Fukushima : le cas de Kishida Shigeru (Quruli) et UA
B. Leman : Soutien scolaire et destinée des élèves au Japon : vers une responsabilisation des pratiques éducatives ? D. Kashkin : L’ouverture du Japon à la russe et ses conséquences : le Vice-Amiral Evfimy Putyatin face à l’isolationnisme du bakufu  S. Liotard : Enjeux politiques et créatifs au sein de la scène musicale de la folk du Kansai : l’album « Watashi wo danzai seyo » d’Okabayashi Nobuyasu
M. Minagawa : L’évolution des normes dans le domaine de la sécurité d’alimentaire : vers une déresponsabilisation de l’État G. Sastre : Guerre russo-japonaise : Guerre secrète (1895-1906)  S. Suzuki : La chanson comme mémoire collective : histoire, réception, conflits
B. Granier : La politique d’affichage de l’impact environnemental des produits de consommation. Les enjeux et les controverses du gouvernement par la visualisation B. Fauconnier : Les débuts du “pacifisme” au Japon ? Origines et arguments des thèses dites “contre la guerre hansen-ron” et de “non-guerre hisen-ron C. Wartelle : La chanson au service des revendications identitaires : les chants pour enfants prolétariens de l’ère Taishô

11h-11h15      Pause

11h15-12h15  Conférence plénière (Amphithéâtre F. Furet) : Pierre-François Souyri (professeur honoraire, Université de Genève), Autour du Soga monogatari, Une vendetta dans le Japon médiéval et ce qu’elle nous apprend des mœurs de ce temps là

12h15-13h30  Déjeuner

13h30-15h30  Sessions 3

Session 3.1 (salle 1) Session 3.2 (salle 7) Session 3.3 (salle 13)
Varia Varia Les années soixante et leur héritage
Présidence : Evelyne Lesigne-Audoly Présidence : Akinobu Kuroda Présidence : Anne Gossot
S. Vallette d’Osia : Les quartiers de plaisir de l’époque pré-moderne : vers une analyse du profil social et de la nature de l’état statutaire des courtisanes de Shimabara à Kyoto N. Tokumitsu : Les stratégies sécuritaires de rapprochement avec les habitants mises en œuvre par la police japonaise dans un contexte d’urbanisation O. Malosse : ATG et la guilde des pickpockets littéraires
D. Peladan : Piraterie régionale et société locale à Tsushima – 1350 – 1450 S. Ebersolt : L’individuel, l’espèce et l’universel de l’ère Taishô à l’ère Shôwa E. Domenach : Tell The Prime Minister (2015) : Filmer le mouvement anti-nucléaire de 2011 dans l’héritage de 1968
C. Zuretti : Les suites de la défaite du fief de Satsuma contre les Anglais : La délégation de jeunes samouraïs de Satsuma en Angleterre et ses répercussions sur le projet industriel du Shûseikan S. Terrail-Lormel : La découverte d’une névrose japonaise ? Le taijinkyôfu dans les années 1960-1970  A. Ikeda : Du zenkyôtô vers le ûman ribu : le groupe de pensée S.E.X. et son rapport à l’art
A. Defrance : Être au pinacle et jouer au renégat : les poèmes chinois de Fujiwara Maro (695-737) S. Nosaka : S’opposer à la science ? La contestation populaire contre l’Institut des Maladies Infectieuses à Tokyo à la fin du XIXe siècle M. Sunaba-Sevrin : Virginia : la cérémonie d’adieu à la jeunesse

15h30-15h45  Pause

15h45-17h45  Sessions 4

Session 4.1 (salle 1) Session 4.2 (salle 7) Session 4.3 (salle 13)
Linguistique Mémoire et communauté Société et politique
Présidence : Thomas Pellard Présidence : Mary Picone Présidence : Sandra Schaal
H. Oshima : Stratégies de politesse dans une situation délicate – Analyse comparative d’emails écrits par des étudiants francophones et japonophones – A. Berthon : La Guerre de quinze ans (1931-1945) : le musée peut-il être un lieu de réconciliation des mémoires ? J. Martine : Le télétravail, une solution pour la réforme des pratiques de travail au Japon ?
T. Higashi : La requête et le refus : une approche pragmatique contrastive à partir d’un corpus d’apprenants C. Laly : La bataille de cerfs-volants géants de Shirone – d’une bataille de villageois à un festival communautaire C. Castellvi : La féminisation des rédactions dans la presse quotidienne japonaise
K. Iwauchi : La stratégie du langage féminin et du langage masculin – Études des données dans les manuels d’enseignement du japonais – M. Spoehrle : Folklore, études nationales et littérature dans le Japon moderne : la question des origines du système politico-religieux et son expression dans l’œuvre d’Orikuchi Shinobu C. Dardenne : Le potentiel de carrière des femmes parlementaires au Japon
A. Takemura : La gémination consonantique dans les emprunts français en japonais A. Doublier : La communauté ré-imaginée. Réparer les liens sociaux par l’artisanat dans le Japon contemporain

 

A. Grivaud : La promotion des femmes dans la haute administration japonaise : du mauvais élève à l’élève modèle ?

18h-18h30      Coralie Castel (BnF) (Amphithéâtre F. Furet) : Les collections japonaises du département Littérature et Arts de la BnF : ressources de référence et outils de la recherche

18h30-20h      AG SFEJ (Amphithéâtre F. Furet)

 

Samedi 15 décembre (Jour 3)

9h-10h30        Sessions 5

Session 5.1 (salle 1) Session 5.2 (salle 7-8) Session 5.3 (salle 8)
Approches ethnographiques du Japon contemporain : images des autres, images de soi Féminismes pluriels dans les années 1970 : conflictualité et convergence Maruyama Masao (1914-1996) : un grand citoyen du XXe siècle
Présidence : Julien Bouvard Présidence : Cléa Patin Présidence : Matthias Hayek
R. Matos Cabo : Le chemin du village : histoire et politique dans le Japon rural des années 1980. Une analyse de Nippon koku Furuyashiki mura (ニッポン国古屋敷村, 1982) d’Ogawa Pro A. Henninger : Les mouvements féministes et les militantes lesbiennes : la sororité à l’épreuve de la norme hétérosexuelle S. Marie : Démocratie, Nation et société civile chez Maruyama Masao
N. Pinet : Comment représenter l’ordinaire ? Éléments de réponse du collectif Ogawa Productions installé à Magino A.-L. Mithout : Entre mouvements féministes et mouvements de personnes handicapées : Confrontation ou convergence des luttes ? M. Perroncel : Maruyama à Tôkyô, Arendt à Jérusalem
F. Duteil-Ogata : Approche ethnographique de l’image : représentations de la corporéité des étudiants japonais sur Instagram K. Sarugasawa : La lutte pour le droit à l’avortement au sein du mouvement ûman ribu J. Joly : Maruyama Masao et le Comité de Discussion sur les problèmes liés à la Paix (Heidankai)

10h30-10h45  Pause

10h45-13h      Panel d’honneur « Résister au Japon aux XXème et XXIème siècles » (salle 7-8) :

Shimamura Teru (Université Ferris), 100年前に蒔かれた種--小牧近江の留学体験と日本プロレタリア文学運動の源流, Des graines semées il y a un siècle – l’expérience étrangère de Komaki Ômi et les origines du mouvement littéraire prolétarien japonais (en japonais)

Arakawa Shôji (ancien professeur du musée d’histoire nationale et de l’Université Sôgôkenkyû daigakuin), 日本の「1968年」社会運動の歴史的特徴, Les spécificités historiques des mouvements sociaux de 1968 au Japon (en japonais)

Christine Lévy (Université Bordeaux-Montaigne), Dissidence et violence : de l’irruption de la violence à son rejet

13h-13h15      Clôture

Publicités